A.J.A. : les jeunes judokas ont rencontré Automne Pavia, médaillée de bronze aux Mondiaux ce mercredi

A.J.A. : les jeunes judokas ont rencontré Automne Pavia, médaillée de bronze aux Mondiaux ce mercredi

La rentrée approche à grands pas. Si la plupart des associations ont fait relâche pendant ces grandes vacances, l’Alliance judo Ansérienne (AJA) a maintenu ses activités une bonne partie de l’été notamment en participant à des stages. Ce fut le cas pour les benjamins qui se sont rendus ces derniers jours à Étaples où ils ont bénéficié durant trois séances des conseils de champions dont Automne Pavia, qui a justement obtenu une médaille de bronze hier après-midi lors des Mondiaux à Chelyabinsk en Russie. La motivation et l’implication de ces jeunes judokas est une bonne nouvelle pour les dirigeants d’un club qui va fêter son dixième anniversaire en 2015. Son président, Franck Dumont, effectue un tour d’horizon.

Quelles sont les priorités du club ?

« Le club sera fidèle aux objectifs de formations que l’équipe pédagogique se fixe chaque saison. Les professeurs mettront à nouveau l’accent sur le perfectionnement technique et le développement des qualités motrices liées au judo et au jujitsu brésilien. Ces deux arts martiaux sont enseignés au sein du club depuis quatre ans maintenant. Le jujitsu brésilien, axé sur le travail de soumission au sol et de grappling, permet à tous de progresser dans les phases de combat au sol et commence à devenir une marque de fabrique de l’AJA. »

Des changements en vue cette saison ?

« Nous nous inscrivons dans la continuité des saisons précédentes. Quelques modifications d’horaires notamment pour les benjamins mais pas de bouleversements. La reprise est fixée au 3 septembre à 17 h, salle du collège. Les cotisations ne bougeront pas malgré nos charges financières qui augmentent en raison de l’émergence de nos jeunes qui progressent sur le plan sportif. Financer les déplacements devient un casse-tête. Il faut faire des choix. Nous avons réussi à équiper de façon remarquable notre salle pour permettre à nos judokas de se former sur le plan moteur mais cela a un coût. »

Vous serez présents au forum des associations dimanche prochain ?

« Oui nous aurons notre stand et effectuerons une démonstration. »

J.-M. D (CLP(Extrait du journal « La Voix du Nord » du 28 août 2014)

L’A.J.A. ambitionne de franchir les 70 licenciés

L’A.J.A. ambitionne de franchir les 70 licenciés

L’Alliance Judo Ansérienne a tenu son assemblée générale. Son président Franck Dumont a tout lieu d’être satisfait du bilan de la saison. Tant sur le plan sportif que sur celui de la gestion.

– Pouvez-vous faire un point sur votre effectif ?

« Depuis la création du club en 2005, nous maintenons des effectifs compatibles avec nos conditions d’accueil et d’encadrement. Nous terminons la saison avec une soixantaine de licenciés répartis dans les diverses catégories et notamment un noyau dur dans deux des trois cours assurés, à la fois chez les poussins-benjamins et chez les adultes. L’effet Newaza/jiu-jitsu brésilien n’y est pas étranger puisque l’accent lors de ces cours est mis sur le travail au sol dans cette discipline qui est moins accidentogène. »

– Quel bilan tirez-vous de cette saison ?

« 15 % de nos membres ont une pratique compétitive et sportive, et les résultats sont conformes à nos attentes et prévisions. Nous avons dans nos rangs une nouvelle ceinture noire, Maxime Hochart qui, en plus, se hisse aux demi-finales des championnats de France et reste un espoir intéressant pour l’avenir. Valentin Vanbelle a gagné le championnat des ceintures de couleurs et fera partie de nos deux prochaines ceintures noires formées intégralement au club. Nos minimes et nos benjamins ont réalisé une saison satisfaisante en atteignant le niveau régional. Au regard de nos effectifs et de nos finances nous ne pouvons pas être plus ambitieux. »

– Quelles sont vos priorités et objectifs pour le prochain exercice ?

« Ils restent les mêmes. Nos choix pédagogiques et de fonctionnement n’ont pas de raison d’être remis en cause en l’état actuel. Nous avons la chance d’avoir des groupes qui travaillent tout en prenant plaisir à venir au club et à se retrouver sur et en dehors des tatamis. Notre site internet a été entièrement refondu dernièrement, le rendant plus efficace pour la lisibilité de notre club. Sur le plan des licenciés, nous espérons une augmentation de 10 % de nos effectifs. La barre des 70 membres étant actuellement l’idéal par rapport à nos possibilités d’accueil. Sur le plan sportif, nous continuons à faire cohabiter judo et jiu-jitsu brésilien dans toutes les catégories d’âge en nous fixant des objectifs à long terme et pas seulement sportifs car nous sommes davantage sur la construction. Notre club est jeune et il a besoin de se structurer pour s’inscrire dans la durée. Dix ans c’est bien. Vingt c’est mieux et tous les indicateurs sont au vert. »

J.-M. D. (CLP) (Extrait du journal « La Voix du Nord » du 04 juillet 2014)

L’A.J.A. cultive sa différence

L’A.J.A. cultive sa différence

JUDO JUJITSU LE CLUB ANSÉRIEN PROPOSE LES DEUX DISCIPLINES

Jean-François Delpouve et Franck Dumont, les professeurs de l’Alliance Judo Ansérienne, développent un enseignement spécifique au sein de leur club.
Jumelant le jujitsu et le judo, ils incitent ainsi les pratiquants à se mettre en action en évitant les traumatismes physiques grâce au travail au sol instauré par le jujitsu.
Depuis trois saisons ces deux arts martiaux dérivés du même ancêtre sont enseignés. Le judo a une dominante sportive centrée sur les projections et le jujitsu se déroule essentiellement au sol à la recherche de contrôle et de soumissions.
« La plupart des adultes qui désirent commencer le judo au sein du club débutent en fait le jujitsu qui est moins traumatisant sur le plan physique. Par la suite, s’ils se prennent au jeu avec les progrès réalisés physiquement nous les mettons debout progressivement, à savoir l’apprentissage des chutes et des projections. Cette approche nous permet de mettre en place une activité de combattant idéale pour ceux qui cherchent à la fois la pratique d’un art martial et un loisir sportif.»
Au-delà de ce travail, l’école de judo continue d’accueillir les enfants à partir de 6 ans. « L’accent est mis sur la motricité liée au judo-jujitsu et aux habitudes de travail. Ensuite ils pratiquent ces deux disciplines lors de cours d’1h30 avec pour objectif l’obtention du meilleur bagage technique possible. Depuis l’an passé quelques bons résultats et des podiums obtenus au niveau régional en benjamins et minimes apportent du crédit au travail des enseignants. De plus nous attendons l’obtention de quelques ceintures noires cette année». Comme dans tous les clubs, c’est l’heure de la reprise, ou plutôt la continuité de l’A.J.A., puisque pour la première fois depuis sa création en 2005 le club a maintenu certaines de ces activités pendant les vacances d’été. Le programme estival a permis de s’entraîner à l’extérieur notamment sur Etaples, Lille et Paris et pour certains de commencer à préparer les examens aux passages de grades. Les entraînements se déroulent salle du collège des Argousiers les lundi, mercredi et vendredi. Pour toutes informations les renseignements sont à prendre au 06.27.54.24.16 ou sur le site aja-judo.com.
Amélie BOUIN (Extrait du journal « Nord Littoral » du 12 septembre 2013)

Franck Dumont président de l’A.J.A.

Franck Dumont président de l’A.J.A.

Vendredi soir les judokas de l’A.J.A. (Alliance Judo Ansérienne) n’étaient pas sur le tatami de la salle de sports du collège mais étaient rassemblés salle Dolto pour l’assemblée générale du club.
Professeur de judo au sein du club dirigé par son épouse Virginie depuis sa création, il y a plusieurs années, Franck Dumont en est devenu officiellement le président. Entretien avec un passionné.

Combien de licenciés compte l’A.J.A. ?

« Soixante licenciés pratiquent à la fois le judo et le jiu-jitsu brésilien. Une dizaine de membres pratique par ailleurs les activités de remise en forme. »

Quel est le bilan sportif de cette saison ?

« On enregistre les premiers résultats de jeunes formés au sein du club. Deux places de vice-champions régionaux en benjamines avec Francesca Micheau et en minime avec Maxime Hochart. En Brésilien aussi on progresse en présentant de plus en plus de combattants sur les tournois de la région. Jean-François Delpouve a obtenu son 4e dan cette saison et est devenu arbitre régional. »

Quelles sont vos principales satisfactions ?

« L’émergence de judokas issus de notre école de judo, un travail de plusieurs années qui porte ses fruits. C’est très prometteur au vue de notre petite structure. Ça valide ce que nous avons mis en place au tout début. L’organisation de notre soirée repas-dansant qui a donné du club une excellente image de l’A.J.A. et a permis à tous ceux qui le souhaitaient de s’investir au sein de l’association dans une ambiance remarquable. »

Quels sont vos regrets pour la saison qui vient de s’écouler ?

« Comme tous les ans la capacité d’accueil de notre salle qui limite notre progression et un budget équilibré mais qui ne permet pas d’indemniser les professeurs car les choix financiers portent sur la vie du club. »

Quels sont vos souhaits pour le prochain exercice ?

« Voir notre subvention évoluer ! »

Comment le club peut-il encore évoluer ?

« Jean-François Delpouve prend la direction sportive du club. Nous ne pouvons évoluer qu’à partir du moment où les structures d’accueil du club changeront et quand les entrées financières seront supérieures. Nous avons atteint nos limites dans le cadre actuel. »

Quels sont les horaires des entraînements ?

« Nous sommes ouverts le mercredi de 16 h à 21 h et le vendredi de 17 h 30 à 21 h. Sur ces tranches horaires, nous plaçons les cours en fonction des inscriptions. On complète le lundi soir de 17 h 30 à 19 h. »

J.-M. D (CLP) (Extrait du journal « La Voix du Nord » du 03 juillet 2013)